Marguerite de Valois et les mignons. - Université Gustave Eiffel Access content directly
Book Sections Year : 2023

Marguerite de Valois et les mignons.

Caroline Trotot

Abstract

En 1578, Marguerite de Valois est retenue au Louvre. A travers quelques épisodes clés liés aux mignons d'Henri III et de François d'Alençon, elle peint la cour comme un monde en représentation tragi-comique. Elle montre l'omniprésence d'un usage dégradé de la rhétorique, délié de la raison et du réel, caractéristique de la tyrannie. La mémorialiste subvertit cet usage pour refonder une représentation d'elle-même faisant apparaître sa conscience et son intériorité derrière la conduite de son rôle. Elle donne place ainsi à un sujet dissident. Elle tisse son texte d'une intertextualité littéraire subtile qui lui permet de développer une polyphonie riche de sens politique et de s'affirmer comme autrice.
No file

Dates and versions

hal-03981666 , version 1 (09-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03981666 , version 1

Cite

Caroline Trotot. Marguerite de Valois et les mignons. : Figures littéraires de la représentation de soi dans le théâtre de la cour. Véronique Ferrer; Eugenio Refini; Luc Vaillancourt. Représentations de soi à la Renaissance. Representing the Self in the Renaissance, Hermann, pp.167-182, 2023, République des Lettres, 979-1-03702906-5. ⟨hal-03981666⟩

Collections

LISAA UNIV-EIFFEL
36 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More