Une parodie de voyage initiatique ? Caïn chez Byron et Nerval - Université Gustave Eiffel Access content directly
Journal Articles Travaux et Recherches de l'UMLV Year : 2000

Une parodie de voyage initiatique ? Caïn chez Byron et Nerval

Abstract

Au XIXe siècle, le voyage initiatique est un élément fréquent de la réécriture de l’histoire de Caïn. Il est deux œuvres dans lesquelles ce voyage joue un rôle primordial : Cain, a Mystery de Byron ( 1821) et l’Histoire de la reine du matin et de Soliman Prince des Génies de Nerval (Voyage en Orient 2, 1842-1844) Si l’on relit attentivement le chapitre quatrième de la Genèse (Gn IV), il ne semble pas y avoir lieu d’insérer un voyage initiatique dans le récit. En d’autres termes, cet ajout n’est, cette fois-ci - alors qu’il s’agit de réécrire un épisode biblique - pas lié à une ellipse du texte ou à son ambiguïté. On serait donc tenté de penser que l’ajout d’un voyage initiatique dans la réécriture de Gn IV est uniquement un effet du romantisme et un exemple probant de l’influence culturelle du siècle sur la réécriture d’un mythe et sur son orientation.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Hussherr_parodie_2000.pdf (9.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04037214 , version 1 (16-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04037214 , version 1

Cite

Cécile Hussherr. Une parodie de voyage initiatique ? Caïn chez Byron et Nerval. Travaux et Recherches de l'UMLV, 2000, 2, pp.87-98. ⟨hal-04037214⟩
12 View
35 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More